Centrafrique : Des jeunes de Bozoum s’engagent à défendre l’autorité de l’Etat

0

BOZOUM, 10 Janvier 2017(RJDH)—Des jeunes de la ville de Bozoum dans l’Ouham Pendé, se sont mobilisés pour défendre l’autorité de l’Etat dans leur région. Ils ont tenu à cet effet, une réunion de sensibilisation le weekend dernier.

L’initiative des jeunes de Bozoum intervient au moment où la FAO pose la restauration de l’autorité  l’Etat comme gage de la  relance agropastorale. Les jeunes pour leur part, considèrent la sécurité comme la résultante de la restauration de l’autorité de l’Etat.

 Le président du Conseil préfectoral de la Jeunesse a engagé ses pairs dans une campagne de sensibilisation sur la question, « nous devons tout faire pour respecter et faire respecter l’autorité des notables et des chefs de quartier. Notre objectif, c’est de sensibiliser les jeunes dans ce sens et de dénoncer tout manquement à l’endroit des autorités locales et administratives » a-t-il déclaré.

L’initiative est saluée par les autorités locales qui parlent d’une prise de conscience patriotique « c’est avec beaucoup d’admiration que nous accueillons cette initiative qui est la preuve d’une prise de conscience patriotique. Nous la saluons et encourageons les jeunes à s’engager dans ce sens pour le bien du pays » a confié Martin Yakendji, 1er adjoint au maire de la ville de Bozoum.

La restauration de l’autorité de l’Etat fait partie des principaux piliers défendus par les autorités centrafricaines lors de la table ronde de Bruxelles financée à hauteur de 1130 milliards de Fcfa.

Partage.

L'auteur

Commenter