Centrafrique : Inflation du prix des produits de premières nécessités à Grimari au centre du pays

0

BANGUI, le 13 Décembre 2017 (RJDH)—Les produits de première nécessité ont vu leur prix augmenté sensiblement ces derniers temps à Grimari. Une situation qui inquiète les autorités locales ; lesquelles ont justifié le problème par la dégradation avancée des routes notamment sur l’axe Sibut-Grimari et l’insécurité.

La population de Grimari dit avoir de difficulté pour écouler les produits agricoles sur le marché. Situé à 120 km de Sibut, il faut au maximum 14h pour arriver. Cette dégradation des routes décourage les véhicules de commerce à emprunter cette voie. Du coup, il est difficile pour la population d’avoir les produits venant de Bangui et d’ailleurs selon les autorités locales.

Cette situation décrite intervient au moment où lors de l’évaluation annuelle du RCPCA, le président Faustin Archange Touadera a annoncé la volonté du régime à construire des voies de communications à travers le pays outre ce qui se fait à Bangui.

Selon le président de la délégation spéciale près la commune de Kobadja Narcisse Sana  dans un entretien avec le RJDH, la population éprouve d’énormes difficultés pour aller d’un point à un autre. « Pendant cette saison sèche la population devrait s’approvisionner normalement. Mais la dégradation des routes fait que les véhicules de commerce arrivent rarement et cela influence le prix des produits de premières nécessités dans la ville et ses environs » a-t-il expliqué.

Jeanne une habitante de la localité appelle le gouvernement à l’action « je suis paysanne, nous avons le manioc stocké pour la vente à Bangui. Il nous est difficile d’écouler les produits nous ne savons quoi faire. Nous ne savons quand est-ce la situation va s’améliorer. Si le gouvernement peut faire quelque chose pour nous, ce sera mieux » a-t-il souhaité.

Outre la dégradation des routes, l’insécurité dans la région constitue un frein.

Partage.

L'auteur

Commenter