Centrafrique : Le HCR dénombre plus de 2 000 réfugiés tchadiens au nord de la RCA

0

BANGUI, 30 Juin 2017 (RJDH)—Une équipe du HCR et de la Commission Nationale pour les Réfugiés a dénombré au moins 2.970 réfugiés tchadiens vers Ndele. Ces personnes disent avoir fui les exactions et la brutalité policière dont font montre les militaires tchadiens à leur égard.

L’arrivée massive des réfugiés tchadiens est observée alors la Centrafrique vit des moments de violences à l’Est du pays, faisant fuir des milliers de personnes.

Selon les informations du HCR, après l’évaluation sur le terrain, ils sont estimés  à 2970. « Quelque 1500 réfugiés centrafricains sont également retournés spontanément. Sur le site spontané où ils se sont établis, situé à 133 kilomètres de la ville de Ndele, ces nouveaux arrivés vivent dans des abris de fortune et manquent de tout », note HCR.

Le HCR relève que sur le terrain, le bureau de Kaga-Bandoro prend des dispositions pour appuyer les réfugiés tchadiens et les retournés Centrafricains dans la zone de Ndele.

Pour le HCR, la situation des réfugiés tchadiens ne devrait normalement pas durer puisque les raisons de leur fuite « découlent du mauvais comportement de certaines forces de sécurité tchadiennes à l’égard de ces populations ». Il s’agira donc pour le HCR de faire le plaidoyer auprès des autorités tchadiennes afin qu’elles mettent de l’ordre dans les rangs de ces forces de sécurité pour permettre à ce groupe de retourner au Tchad et vivre dans la tranquillité

Selon le HCR Tchad, les autorités de la préfecture de Haraze ont installé une brigade de gendarmerie à Massamagne suite au départ de ces populations.

C’est depuis le début du mois que l’afflux des réfugiés sur le sol centrafricain a été constaté. Il est constaté alors que la frontière entre la Centrafrique et le Tchad est fermée depuis 2014.

Au 30 Mai 2017, la Centrafrique compte 503.600 personnes déplacés internes et 8.609 réfugiés et demandeurs d’asile, constitués majoritairement de congolais, de soudanais et de sud-soudanais. Environ 60.707 réfugiés sont retournés et plus de 54.812 rapatriés spontanés.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter