Centrafrique : Le gouvernement favorable au déguerpissement des occupants de la cité Christophe et de la Tour d’Uzès

0

BANGUI, 23 Octobre 2017(RJDH)—Le gouvernement projette le déguerpissement des occupants de la Tour d’Uzès et la Cité Christophe dans le premier arrondissement de Bangui. Décision qui intervient après l’expiration de l’ultimatum gouvernemental du 15 octobre dernier.

Cette décision touche environ une soixantaine des ménages à défaut de paiement ayant une ardoise globale de 25 millions de payer à l’Etat. Certains habitants de ces deux cités jugent irrationnel le délai de déguerpissement. C’est dans ce contexte qu’une mission de sensibilisation est lancée pour préparer la population de ces cités de l’opérationnalisation du déguerpissement avant le démarrage des travaux attribués à une entreprise chinoise.

Pamphile Maleyombo, Directeur de Cabinet au ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat parle des mesures envisagées. «  Nous avons envoyé sur le terrain une équipe chargée d’échanger avec récidivistes qui  continuent d’ occuper les locaux  de la Cité Christophe et du Tour d’Uzès, puisque nous envisageons dans les jours à venir faire une descente musclée sur le terrain afin de les faire partir de force car la force reste à la loi », a-t-il lancé.

Nino Bruce, un occupant veut plus de temps que prévu « nous sommes conscients, nous ne pouvons pas aller à l’encontre de la décision des autorités du pays, sauf que le délai qui nous est imparti est relativement court et ne nous facilite pas un déménagement dans des conditions dignes de ce nom » a-t-il justifié.

L’occupation illégale des cités d’Etat a fait l’objet de plusieurs réformes qui n’aboutissent pas faute des crises politico-militaire de ces dernières années.

Partage.

L'auteur

Commenter