Centrafrique : Le gouvernement dément la réintégration de Jean Francis Bozizé dans l’Armée

0

BANGUI, 22 décembre 2016 (RJDH) — Le Ministère de la Défense a réagi dans un communiqué de presse le 20 décembre pour démentir le conseil de Jean Francis Bozizé qui a salué la réintégration de ce dernier dans les Forces de Défense et de Sécurité. Le gouvernement a qualifié de rumeur la réintégration de l’ancien Ministre délégué à la Défense.

Le 16 décembre dernier, le conseil de Jean Francis Bozizé, ancien Ministre délégué à la Défense a dans une conférence de presse saluée la réintégration de leur client dans les Forces Armées Centrafricaines. Justifiant que c’est une décision qui relève du pouvoir discrétionnaire du Chef de l’Etat.

Cette déclaration a suscité beaucoup de réactions dans l’opinion et le Gouvernement pour couper court à ce qu’il qualifie de simples rumeurs a publié un communiqué pour démentir le conseil de Jean Francis Bozizé.

Par ce communiqué, le gouvernement brise le silence autour sur deux faits majeurs en une journée. Le premier est la réintégration de Jean Francis qui, selon le gouvernement vise à discréditer le régime de Bangui.

Dans ce communiqué, le gouvernement rejette la déclaration du conseil de Jean Francis Bozizé sans les mettre en garde. « L’information qui alimente les rumeurs publics que le débat politique actuel vise à semer la confusion dans les esprits et à discréditer les autorités politiques, militaires et judiciaires qui ont dans un souci d’apaisement et de la recherche de la cohésion nationale accepté d’accorder la liberté provisoire à Jean Francis Bozizé alors que la procédure judiciaire lancée contre ce dernier est en cour » peut-on lire dans ce communiqué.

Le deuxième est le recul  du gouvernement par rapport au dialogue politique inclusif demandé par l’ancien Président François Bozizé. Selon le gouvernement, les participants à ce dialogue ne doivent pas avoir de souci judiciaire, alors que François Bozizé est visé par un mandat d’arrêt international tout comme son fils Jean Francis Bozizé.

Jean Francis Bozizé a été longtemps Ministre délégué à la Défense nationale dans le gouvernement Touadera, il a été relevé en faveur des Accords de Libreville. Colonel de l’Armée, il est placé sous contrôle judiciaire après son arrestation le 4 août dernier par la Minusca quelques jours après son retour d’exil.

Partage.

L'auteur

Commenter