Centrafrique : Un gendarme pris en otage entre Paoua et Bossangoa par des combattants du MPC

0

PAOUA, 13 Décembre 2016(RJDH)—Le Marchal des Logis chef Narcisse Yadé aurait été pris en otage le 08 Décembre dernier par les éléments de Mouvement Patriotique Centrafricain (MPC) du général Alkatim, a-t-on  appris de sources indépendantes. Des négociations menées par la Minusca, selon les mêmes sources seraient en cours pour la libération de l’otage.

Le Marechal de logis chef  permissionnaire se rendait à Bangui à bord d’un véhicule en commun lorsqu’il a été enlevé. Selon le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paoua Narcisse Danboy, trois autres passagers avaient aussi été pris en otage avec le gendarme à 25Km de Paoua.

Des informations en notre possession font état de la libération de deux des trois passagers pris en otage. Une source proche du dossier confie au RJDH, que le gendarme et le receveur du véhicule sont toujours entre les mains de leurs ravisseurs. Impossible de savoir avec précision là où sont détenus ces deux individus.

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paoua Narcisse Danboy, contacté par le RJDH, évoque des négociations engagées par la Minusca en vue de libérer le gendarme et le receveur. L’information relative à la conduite des négociations par la Minusca n’a pas encore été confirmée par la mission onusienne. Joint au téléphone Vladimir Monteiro, porte-parole de la Minusca dit n’a pas encore des informations précises sur cette prise d’otage.

Les autorités centrafricaines ne se sont pas encore officiellement prononcées sur cette affaire. Le RJDH a tenté en vain d’entrer en contact avec la direction générale de la gendarmerie. Le RJDH, n’a pas pu joindre le MPC mis en cause dans cet enlèvement.

Quatre jours après cette prise d’otage, un autre gendarme a échappé à une tentative d’enlèvement perpétrée dans la vile de Paoua par des hommes armés identifiés comme ceux du MPC.

Partage.

L'auteur

Commenter