Centrafrique : Les fonctionnaires de l’Etat déployés à Sibut manquent de logement

0

Sibut, 11 août 2017 (RJDH) — Les fonctionnaires affectés à Sibut dans le cadre de l’instauration de l’autorité de l’Etat sont confrontés à un problème de logement administratif. Un constat du RJDH après quelque mois de lancement du projet PRAP.

Après la crise militaro-politique qui a secoué le pays, la grande partie du logement administratif est détruit. Les fonctionnaires déployés dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat se confrontent à des difficultés de logement. Conséquences : Les uns louent des maisons dans les quartiers avec un prix exorbitant, d’autres sont restés dans les motels depuis leurs arrivés dans la localité.

Elysée Loban, sous-préfet de Sibut parle d’un problème réel. « Même les maisons en location sont difficiles à en avoir à cela s’ajoute, la rareté des maisons en location pour les fonctionnaires. Ce qui les oblige de se grouper en  deux ou trois dans une maison en location », a-t-il déploré.

Plusieurs ONG ont souscrit et obtenu les marchés pour la réhabilitation des bâtiments administratifs et des logements  dans le cadre du retour à l’autorité de l’Etat. Mais le constat sur le terrain montre un déficit grave d’exécution totale par ces entreprises.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.