Centrafrique : Ferdinand Alexandre Nguendet appelle à la fin de la chasse aux sorcières

0

BANGUI, le 27 Janvier 2017(RJDH)—Ferdinand Alexandre Nguendet ancien président du Conseil National de Transition a appelé à la fin du climat de terreur et de haine contre les cadres et militants de son parti le RPR dans les institutions. Propos avancés à la tribune du Conseil Politique du parti ce 27 Janvier au palais de la CEMAC à Bangui.

L’Assemblée nationale a renouvelé son administration après la mise en place de la 6e législature. Le président de l’Assemblée nationale Abdou Karim Meckassoua a exigé l’audit des ressources humaines en mai 2016. L’appel du président du RPR Ferdinand Alexandre Nguendet de demander la fin de la chasse à la sorcière et l’organisation de la majorité présidentielle intervient après l’union sacrée demandé par Faustin Archange Touadera à la classe politique.

Ferdinand Alexandre Nguendet qualifie de règlement de compte le mouvement du personnel à l’Assemblée nationale « j’ai présidé le Conseil National de Transition et depuis notre départ, y a une chasse aux sorcières lancée contre les militants du RPR, qui pour certains étaient avant notre arrivée et des cadres recrutés au niveau de l’Assemblée nationale, donc une véritable chasse aux sorcières à l’endroit des cadres du RPR et de mes proches, il y a un climat de terreur, de haine et de règlement de compte et il faut que cela s’arrête » a-t-il exigé.

L’Assemblée nationale a lancé un audit du personnel après plusieurs cas de disparitions des documents et des outils informatiques en 2016. Les résultats de l’audit ne sont pas encore connus.

Partage.

L'auteur

Commenter