Centrafrique : Faible couverture vaccinale des enfants Centrafricains un constat des Médecins Sans Frontières

0

BANGUI le 11 juillet 2018 (RJDH)— Après deux années de campagne de vaccination de masse, MSF a présenté ce mardi 11 juillet 2018 aux professionnels des médiats le défi à relever  en matière de prévention des maladies infantiles dans le pays.

La crise de 2013-2014 a particulièrement affecté les services de vaccination de routine car beaucoup de centre de santé ne fonctionne pas et les approvisionnements en médicaments sont intermittent dans certaines régions pour des raisons logistiques ou sécuritaires.

La preuve est que le taux d’enfants vaccinés contre la rougeole est passé de 64% à 25% entre 2012 et 2014 et ceux qui sont vaccinés contre les infections respiratoires sévères sont passés de 52% à 20% cette même période. A la fin de l’année 2013, seulement 13% des enfants de moins d’un an étaient à jour de leur vaccination dans tout le pays.

En réponse à ces constats alarmants que le MSF a lancé une campagne de vaccination multi antigène de masse visant les enfants de moins de cinq ans entre Aout 2015 et octobre 2017. Cette campagne ciblait plus de 213.000 enfants, soit un enfant sur quatre et a été simultanément mise en œuvre dans six des sept régions sanitaires du pays.

Pour Adolph Masudi, chef de mission adjoint de MSF en RCA, «Compte tenu de la situation actuelle en RCA, le risque d’épidémie et donc de décès dus à des maladies évitables par la vaccination est extrêmement élevé. Il est donc vital qu’autant d’enfants que possible soient protégés contre ces maladies», lancé-t-il.

Cette déclaration est une sonnette d’alarme à l’endroit des autorités Centrafricaines. Car la santé fait partie des priorités d’un pays.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.