Centrafrique : Environ 1.000 habitants du 5e arr. de Bangui bouclent une formation en entreprenariat

0

BANGUI, 5 mai 2017 (RJDH)—Le gouvernement a promis un appui financier pour booster l’économie des personnes exerçant le petit métier et les activités génératrices de revenu. Appui annoncé à la clôture de la formation sur l’entreprenariat et AGR ce 5 mai à Bangui.

Cette formation intervient dans un contexte d’accompagnement des retournés du 5e arrondissement de Bangui dans les activités génératrices de revenu et l’entreprenariat. Elle cadre au plan de relèvement et de la consolidation de la paix (RCPCA), présenté par le gouvernement lors de la table ronde des bailleurs en novembre 2016 à Bruxelles.

Le ministre de l’Entreprenariat national, de l’artisanat et de la promotion des petites et moyennes entreprises Bertrand Touaboy, souligne qu’après avoir passé trois ans sur les sites et sous l’assistanat, il est question pour le gouvernement de les aider à se relancer sur les activités génératrices de revenu. « Nous devons maintenant tout mettre en œuvre pour booster en eux l’esprit entreprenariat », a-t-il relevé.

Le membre du gouvernement a souligné que son département avait déposé à Bruxelles des projets, portant sur les activités génératrices de revenu « Nous sommes en train de travailler. Si le comité de pilotage valide les projets, nous allons revenir vers les personnes formées pour les appuyer », a-t-il promis.

 Christine Guedoko, leaders de la Coordination des Organisation pour la Promotion de la Paix en Centrafrique (COSCIPAC)  dans le 5e arrondissement, organe de mise en œuvre de cette formation, présente la suite des activités. « Après la formation et la remise des certificats, nous allons remettre les badges aux récipiendaires avant de procéder à l’appui financier » a-t-elle indiqué.

Selon les informations du RJDH, l’appui à chaque récipiendaire sera fait au cas par cas et varie de 15.000 FCFA 40.000 FCFA. Une enveloppe et sera octroyée après l’analyse et validation des propositions des projets formulées par ceux qui prétendent bénéficier du fonds.

Cette activité, rentre dans l’Opération « Toumba Nzara », autrement lutter contre l’insécurité alimentaire.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter