Centrafrique : Des élèves d’une école de Bangui soumis au concours du prix européen pour de cohésion sociale

0

BANGUI, 12 Avril 2017(RJDH) —Ce sont les élèves de l’école Lakouanga dans le deuxième arrondissement de Bangui qui concourent pour 12 places. Ces 12 élèves seront les lauréats du prix de l’union européenne de cohésion sociale lancé par la chancellerie européenne à Bangui.

Guérir du traumatisme et amener les enfants à s’exprimer à travers les dessins après la crise est l’objectif recherché par ce concours européen. « Nous voulons à travers ce concours inciter les enfants à cultiver le vivre ensemble, l’amour, la paix entre les différentes communautés », a indiqué Katy Higginson, cheffe de section politique à la délégation de l’union européenne à Bangui.

Le choix de cette école n’est pas anodin. « L’école de Lakouanga est l’école qui a plus accueilli les enfants déplacés pendant la crise, plusieurs enfants provenant d’autres quartiers ont fréquenté dans cette écoles », a remarqué Katy Higginson.

Les postulants sont contents et mobilisés. « Nous venons de prendre connaissance du kit, nous allons nous jeter à l’eau et réaliser ce dont nous pouvons faire. Est-ce que je serai le premier je ne sais pas, mais je l’espère », a lâché un élève de CM2 de ladite école.

Regakouzou Roger Benjamin,  Directeur de l’école Lakouanga 2 estime que le dessin fait partie intégrante des activités pédagogiques. « Je trouve normal que l’union Européenne  porte son choix sur les dessins pour mettre en compétition les Elèves de l’école Lakouanga. Une contribution énorme à la consolidation de la paix avec une approche pédagogique », a-t-il conclu.

C’est la première fois que l’Union Européenne lance le prix de la cohésion sociale au fondamental 1.

Partage.

L'auteur

Commenter