Centrafrique: Dologuelé et Touadera au second tour de la présidentielle

1

Ce 25 janvier, la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT) a rendu public et confirmé les résultats provisoire de l’Autorité Nationale des Elections, à l’issus du premier tour de la présidentielle du 30 décembre 2015. Anicet Georges Dologuelé et Faustin Archange Touadera arrivent en tête et passent pour le second tour.

La salle d’audience du Tribunal de Grande instance de Bangui a permit la délibération officielle des résultats.

Avec 268 952 voix soit 23,74%, Anicet Georges Dologuele, candidat de l’Union pour le Renouveau Centrafricain arrivent en tête, suivi du candidat indépendant, Faustin Archange Touadera qui totalise 215 800 voix équivalent à 19,05% du suffrage exprimé.

Le tandem des anciens premier ministres Dologuele (1999 à 2001) et Touadera (2008 à 2013) ayant totalisé la majorité des voix, sont admis au second tour, prévu pour le 7 février 2016, selon le calendrier électoral de l’Autorité Nationale des Élections. Les élections du 30 décembre dernier ont vu la participation massive de la population centrafricaine, estimée à 1 954 433 inscrits pour, 1 222 956 votants soit 1 132 886 de suffrages valablement exprimés.

La Cour Constitutionnelle de Transition a rejeté les requêtes d’annulation et ou d’audits formulées par les candidats, Martin Ziguelé du MLPC, Désiré Bilal Nzanga Kolingba du RDC, Abdoul Karim Meckassoua, Théophile Sonny Colé, tous deux indépendants et Cyriaque Gonda du PNCN, même si les requêtes ont été jugées recevables.

Les élections législatives, entachées d’irrégularités ont été annulées partout dans le pays et l’organisation repoussée pour une date ultérieure. 442 requêtes y relatives ont été enregistrées par la CCT.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.