Centrafrique : Une dizaine de morts après une attaque à Bocaranga, au Nord du pays

0

Bocaranga le 03 Février 2017 (RJDH) : Des hommes armés non identifiés ont attaqué la ville de Bocaranga dans la matinée du 03 février. Cette incursion armée a fait des victimes civiles et des structures ont été pillées.

Les groupes armés continuent de violer la quiétude de la population. Bocaranga, Sous-préfecture de l’Ouham-Péndé a fait les frais de la présence de ces hommes en armes.

Sur cette attaque, un témoin joint au téléphone par le RJDH a rapporté que la population de Bocaranga a été surprise de cet assaut lancé très tôt ce matin  aux environs de 5heures  alors qu’une partie de cette  population dormait encore.

Selon cette source,  les habitants de Bocaranga  méconnaissent l’origine de cette attaque et l’identité de ses auteurs. Il a ajouté que «les Anti-Balaka étaient intervenus en échangeant des tirs avec les assaillants ».

Sur le bilan de cette attaque, le témoin fait état « d’une dizaine de personnes tuées, des structures pillées, parmi lesquelles celles d’ONG. Dans leurs barbarie, ils ont aussi incendié des magasins». Evaporer dans la nature après leur coup de main de Bocaranga, « la tension a baissé et les habitants qui se sont réfugiés en brousse regagnent progressive leurs maisons » a souligné la source anonyme.

L’attaque de Bocaranga coïncide à la présence du Chef de l’état et du Gouvernement à Bossangoa, Chef-lieu de l’Ouham pour la relance de la cotonculture qui a souffert des années de crise vécues par la Centrafrique.

Partage.

L'auteur

Commenter