Centrafrique : Diane Corner rejette la responsabilité de la Minusca dans la mort de Zoundeko

0

BANGUI, 15 Mars 2017(RJDH)—Le numéro 2 de la Minusca Diane Corner a rejeté la responsabilité de la Minusca dans la mort du général Zoundéko du FPRC, tué à Bambari. Déclaration faite lors de la conférence de presse hebdomadaire de l’institution onusienne ce 15 mars à Bangui.

Joseph Zoundeko du FPRC a trouvé la mort le 11 février 2017 alors qu’il marchait vers Bambari contrôlée par l’UPC de Ali Daras. Cette déclaration de Diane Corner intervient alors que le porte-parole de  la Minusca avait reconnu la responsabilité de la mission dans la neutralisation de Joseph Zoundeko et que des sources concordantes à Bambari ont confirmé la frappe de l’aviation onusienne le 11 février.

 Diane Corner confirme l’usage des moyens aériens de combat mais nie la responsabilité de la Minusca en ces termes : « Vous avez raison que nous avons utilisé deux fois nos hélicoptères d’attaque dans les dernières semaines, contre les éléments de la coalition qui menaçaient Bambari. Mais je puis vous dire apparemment nos meilleures informations, ce n’est pas encore confirmée que le soit disant général Zoundéko a été tué avant cette attaque et ce ne sont pas nos forces qui ont fait cela et je voudrais donner ces détails-là ».

La déclaration de Diane Corner  est réfutée par Azor Khalit sous-chef d’état-major du FPRC qui persiste en accusant la Minusca de tuer Zoundéko dans le raid du 11 février, dans un entretien qu’il a eu avec le RJDH.

Le recul de la Minusca plonge dans l’obscurité les circonstances de la mort de Joseph Zoundeko qu’il faut encore élucidées.

Partage.

L'auteur

Commenter