Centrafrique : Deux éléments d’un groupe d’auto-défense tués dans un incident au Km5

0

BANGUI, 14 Avril 2017(RJDH) –Deux éléments d’un groupe d’auto-défense de Km5 ont été abattues par un jeune homme d’un autre groupe. L’incident s’est produit dans la soirée du jeudi 13 avril 2017.

Abdoul-Nari, remplaçant du tristement célébré 50/50 et Daouda sont les deux éléments tués dans l’incident qui s’est produit aux environs de 17h au quartier Jamaïque derrière la mosquée centrale.  Tout serait parti de la vente d’arme par Ousmane,  le présumé auteur de ce double meurtre. « Ousmane leur a vendu une arme mais quand il a constaté qu’il lui serait difficile d’entrer en possession de son dû, il est revenu avec deux grenades c’est là que ça s’est dégénéré entre eux. Deux personnes ont trouvé la mort dans le camp des auto-défenses », a expliqué un habitant de Km5 qui a requis l’anonymat.

Ousmane a été remis à la police du 3ème arrondissement. « Après l’assassinat des deux éléments d’auto-défense, le présumé auteur du crime a été remis à la police du 3ème arrondissement avant d’être transféré à l’OCRB », a confié au RJDH une autre source indépendante.

Les responsables de la police, contactés sur le sujet, n’ont pas souhaité se prononcer sur ce dossier. Ces derniers confirment l’incident et affirment laisser la justice faire son travail.

Les deux corps ont été inhumés quelques heures seulement après l’évènement. Les activités au Km5 n’ont pas été perturbées malgré ce double meurtre.

Partage.

L'auteur

Commenter