Centrafrique : Deux casques bleus marocains morts dans une embuscade à Mboki

0

BANGUI, 4 janvier 2017 (RJDH) — Deux casques bleus du contingent marocain de la Minusca sont morts dans une embuscade tendue par des groupes armés non identifiés hier, mardi 3 janvier 2017 à 30 Km de Mboki sur l’axe Zemio. Un troisième est gravement blessé, a appris RJDH des sources sécuritaires.

L’instabilité continue de faire des victimes en Centrafrique. Selon les informations du RJDH, un convoi de ces casques bleus marocains est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés, a rapporté une source sécuritaire dans la zone. « Une trentaine d’hommes armée non identifiés ont lâchement attaqué le convoi des casques bleus hier à 15h30 min », a confié cette source sécuritaire. Sur le bilan de ce guet-apens, « Deux casques bleus sont morts et un gravement blessé. Il s’agit d’un lieutenant et d’un caporal. Les corps sont déjà évacués sur Bangui », a encore confirmé notre source.

Ces éléments escortaient un convoi logistique vers la ville d’Obo, à l’extrême Est du pays.

Cette information est confirmée par le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, sans préciser les circonstances de cette attaque. La Minusca a condamné cette « attaque contre un casque bleus qui constitue un crime. La Minusca fera tout pour que les auteurs soient arrêtés et traduit en justice », a-t-il promis.

C’est une première attaque contre les forces de maintien de la paix en Centrafrique, depuis le début de l’année 2017.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter