Centrafrique : Des lots de matériels remis aux étudiants finalistes de la 1ère édition du concours d’éloquence sur la CPS

0

BANGUI, le 12 Janvier 2019(RJDH) —Une dizaine des étudiants lauréats du concours dénommé « concours d’éloquence sur la CPS » organisé par la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques en collaboration avec le projet conjoint d’appui à la Cour Pénale Spéciale ont reçu ce 11 janvier des lots de matériels composés entre autres des ordinateurs et des tablettes. Une manière d’encourager les étudiants à s’imprégner de cette Cour hybride en Centrafrique.

Ce concours d’éloquence s’inscrit dans le cadre du programme de sensibilisation des étudiants de la Faculté des Sciences Juridique et Politique de l’Université de Bangui. L’objectif est de familiariser les étudiants de ce département aux activités de la Cour Pénale Spéciale alors qu’ils sont les pépinières dans le domaine juridique.  Des étudiants finalistes ont reçus des prix après avoir présentés les résultats des travaux de leurs recherches sur les différentes thématiques à savoir « l’amnistie  devant la Cour Pénale Spéciale », « la Cour Pénale Internationale et la Cour Pénale Spéciale : concurrence ou complémentarité ». 

Deux étudiants constitués en binômes qui ont obtenus la meilleure note de 15/20 à l’issue de ce concours vont bénéficier du stage rémunéré à la CPS pour une durée de trois mois. Sur les vingt étudiants, dix sont les lauréats et ont bénéficié des ordinateurs portables, des tablettes, des kits sportifs offerts par les partenaires comme l’Union Européenne, la Minusca, le PNUD, l’UNFPA et l’UNMAS.

« Nous voulons faire de levier la CPS, pour lutter contre les graves violations des droits humains. C’est pourquoi, nous avons tourné un regard très particulier vers les étudiants de la faculté à s’imprégner de cette cour car demain ils seront les bras de la justice » a martelé le Président de la Cour,  Michel Landry Lounga.

L’Union Européenne se félicite des résultats et encourage l’Université de Bangui dans cette initiative. L’Ambassadrice de la délégation de l’UE en Centrafrique tient à renouveler son appui à la CPS, à travers le lancement très prochain d’un projet européen d’appui qui sera mis en œuvre par le PNUD en Centrafrique, « l’Union Européenne encourage l’Université de Bangui dans le cadre de cette initiative, et elle saisit cette occasion pour renouveler son appui à la CPS à travers le lancement très prochain d’un projet européen d’appui qui sera mis en œuvre par le  PNUD » a annoncé l’ambassadrice Samuela Isopie.

Selon le Doyen de la Faculté des Sciences Juridique et Politique, Augustin Kongatoua, la lutte contre l’impunité et la bataille pour la justice, ne pourront pas être gagnées sans une implication de tous les centrafricains, « c’est mon souhait de la Centrafrique. Que la bataille contre l’impunité devienne nationale et collective. Et que cette bataille puisse être gagnée », souhaite le Professeur Augustin Kongatoua. C’est  la première édition du concours d’éloquence sur la CPS lancée à Bangui au profit des étudiants de la faculté des Sciences juridique et politique de l’Université. Le projet d’appui à la CPS compte lancer la seconde édition afin de familiariser les étudiants à cette juridiction hybride centrafricaine.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.