Centrafrique : Des chefs rebelles de Bria contraints de quitter la ville pour Ouadda et Sam-Ouandja

0

SAM-OUANDJA, 29 décembre 2017 (RJDH)—Trois chefs rebelles influents à Bria ont été contraints de quitter la ville. Ils sont entrés à Ouadda et  Sam-Ouandja dans le nord-est du pays, une présence qui inquiète la population qui commence à trouver refuge dans des lieux jugés sécurisés.

Abdoulaye Hissene serait parti pour Ndele et son rivale Azor Khalit a pris la route de Ouadda tout  comme Issa Banda et Zacharia Damane. Ces chefs rebelles très influents à Bria, auraient été contraints par des militaires français qui se trouveraient à Bria.

Jointe par le RJDH, une source de la municipalité de Bria a confirmé le retrait de ces chefs rebelles « oui, Abdoulaye Hissene et les autres se sont retirés de Bria pour les destinations qu’on ne connait pas bien. Sauf que certains rebelles de Bria qui étaient allés à Ippy pour combattre les Anti-Balaka sont revenus dans la ville », a-t-elle confié.

L’arrivée de ces chefs rebelles panique la population. Beaucoup aurait trouvé refuge dans les champs ou dans les chantiers miniers, retirant aussi leurs enfants des écoles. La population qui craint de sa sécurité demande la présence de la Minusca, des forces de sécurité et les forces armées Centrafricains afin de les protéger contre toute exaction des groupes armés.

Partage.

L'auteur

Commenter