Centrafrique : Des députés dans le nord pour discuter avec les groupes armés

1

BANGUI, 14 Décembre 2016 (RJDH)—Plusieurs députés de la région du nord, sont arrivés ce matin à Paoua. Les élus de cette région comptent rencontrer les groupes armés de la localité pour échanger avec eux sur la question du désarmement.

Ils sont 16 députés à se rendre dans l’Ouham Pendé. Parmi eux, Martin Ziguelé et Anicet Georges Dologuelé, respectivement députés de Bocaranga 1 et 2, deux candidats malheureux à la dernière présidentielle. Selon une source proche de la mission, les élus ont été ce matin au bureau de la Minusca à Paoua où, selon nos sources, des détails sur la situation sécuritaires leur ont été présentés.

La délégation a rencontré dans la matinée, les autorités locales avec qui, ils ont échangé sur la situation sécuritaire de la région. La société civile a aussi été reçue par cette équipe de députés. La délégation s’est rendue peu avant la fin de la matinée à Ngouze, village situé à 20 km de Paoua (axe Bozoum) où une rencontre avec les combattants de MPC est prévue. Une rencontre avec les éléments de MPC coalisés avec ceux de RJ, est attendue à Pendé et Bougolé, à la fin de la soirée.

L’équipe passera, selon nos informations à Paoua. Difficile d’entrer en contact avec les députés, membres de cette délégation. La flambée de violence persiste dans la région depuis le mois de septembre 2016. Ces violences ont contraint de nombreux habitants de Koui et ses environs à trouver refuge à Bocaranga et Paoua./

Partage.

L'auteur

Un commentaire

  1. Qu’a-t-il à négocier avec des  » rebelles « , c’est-à-dire des gens qui vivent en dehors du cadre légal, qui ont pris les armes contre les institutions nationales ?

Commenter