Centrafrique : Les déplacés et retournés du 3ème arrondissement à l’école de la cohésion sociale

0

BANGUI, 08 septembre 2017(RJDH)—Plusieurs retournés et déplacés du Km5 apprennent dans une session de formation le vivre ensemble. Une activité de l’Union des Jeunes Musulmans Centrafricains (UJMC) sur financement du consortium des partenaires pour la paix à Bangui.  

Cette session a ouvert ses portes dans un contexte de retour des déplacés externes revenant du Tchad, du Congo Démocratique et du Cameroun et intervient alors que les déplacés internes ont regagné chez eux de suite de l’opération Noël à la Maison lancée par le gouvernement et le HCR. Durant trois jours, les participants auront à aborder le volet comptabilité-gestion et la cohésion sociale.

Cette formation vise à préparer le terrain pour un vivre ensemble durable « après cette formation, les participants seront nos relais dans leurs localités respectives pour conseiller et sensibiliser leurs frères et sœurs à la cohésion sociale pour un retour définitif de la paix dans le pays », a expliqué Ousmane Djida, président de l’Union des Jeunes Musulmans Centrafricains (UJMC).

L’un des objectif est de créer un espace d’échange regroupant toutes les sensibilités de la communauté, « nous cherchons la cohésion sociale, le vivre ensemble et aussi créer un cafeteria qui sera un espace d’échange pouvant regrouper toute la population sans exception. Et dans cet espace les pairs éducateurs y seront aussi pour parler aux gens des valeurs de paix», a poursuivi le président Ousmane Djida.

Cette formation a pour slogan exprimé sur les affiches dont on peut lire « Oublions les difficultés passés, adoptons la cohésion sociale et le vivre ensemble ».

Partage.

L'auteur

Commenter