Centrafrique : Les déplacés de M’Poko nettoient leurs quartiers pour envisager un retour

0

BANGUI, 28 Mai 2016 (RJDH) — Les déplacés du site de M’Poko se sont rendus massivement au quartier Fondo dans le 3ème arrondissement, ce samedi 28 mai afin de désherber ladite localité. Ils ont fait ces travaux dans l’objectif du retour à leur domicile d’ici décembre 2016.

Ils étaient nombreux hommes, femmes et enfants, avec des machettes, houes, pioches et autres outils, pour débroussailler les hautes herbes qui ont envahi les différents recoins du quartier Fondo. Le RJDH a constaté que la majorité des maisons ont été détruites pendant la crise, mais quelques murs des habitations sont encore debout.

Pour les déplacés, leur objectif est de nettoyer les localités pour faciliter le retour, après trois années de vie sur le site.

Bertin Botto, coordonateur des déplacés du site de M’Poko, félicite l’engouement des déplacés  qui ont décidé unanimement de regagner les quartiers après ces travaux de désherbage, « nous nous sommes mobilisés pour regagner nos localités progressivement  jusqu’en décembre 2016. Nous ne voulons pas aller de site en site. La proposition selon laquelle, un autre site est en train d’être aménagé à Avicom afin que nous puissions y regagner, ne nous convient pas », a expliqué le coordonnateur des déplacés.

C’est une première opération de nettoyage organisée par les déplacés dans l’objectif de leur retour.

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter