Centrafrique : Décès de Gildas Kintin, 2e correspondant du RJDH à Bozoum

0

BANGUI, 27 Juillet 2018 (RJDH)—Le Réseau des journalistes pour les Droits de l’Homme en Centrafricain (RJDH-RCA) a appris avec tristesse la disparition de son 2e correspondant à Bozoum, chef-lieu de la préfecture de l’Ouham-Pendé, des suites d’une maladie.

Gildas Kintin a intégré l’équipe des correspondants du RJDH en 2015, après une formation organisée par l’ONG Internews en vue de l’installation d’une radio communautaire à Bozoum, chef-lieu de l’Ouham-Pendé.

Il a œuvrée pour que Bozoum puisse avoir une radio en tant que chef-lieu, entretemps Paoua qui est sous-préfecture en avait déjà.

Gildas Kintin a aussi intégré le projet Londo RCA qui consiste à faire la réhabilitation des infrastructures dans les 16 préfectures. Vue sa ténacité, il a été désigné Chef d’Equipe à Bozoum avant d’être envoyé comme Superviseur à Birao dans la Vakaga et aussi comme Superviseur à Obo dans le Haut-Mbomou.

C’est un correspondant très discret que le RJDH n’a jamais reçu une plainte le concernant. Gildas Kintin est décédé à l’âge de 29 ans et laisse derrière lui une femme et trois enfants.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.