Centrafrique : La Croix Rouge observe trois jours de deuil suite à l’assassinat de ses agents au sud-est

0

BANGUI, 09 Aout 2017 (RJDH)—La croix Rouge Centrafricaine observe depuis ce matin, un deuil de trois jours. L’information a été rendue publique dans un communiqué de presse dont le RJDH a eu copie.

La croix rouge est en deuil, ce jusqu’au 11 aout prochain. Ce deuil est déclenché quatre jours après que trois volontaires aient été tués à Gambo, une ville du sud-est où un centre de santé a été attaqué le 05 aout dernier par un groupe armé. De sources autorisées, les volontaires de la croix rouge tenaient une réunion dans l’enceinte de l’hôpital dans le but d’organiser les descentes sur le terrain.

Le président national de la CRCA, Antoine Mbao Bogo, a dans son communiqué, proteste contre cet acte avant d’annoncer l’observation de trois jours de deuil, « face à cette situation douloureuse, nous demandons aux volontaires de la CRCA d’observer trois jours de deuil en la mémoire de leurs vaillants collègues à compter de ce jour 9, ce jusqu’au 11 aout ».

Selon les informations du RJDH, au moins six (6) volontaires de la CRCA ont été tués lors de cette attaque à Gambo.

De nombreux habitants de Gambo ont regagné Bangassou, ville la plus proche depuis que les groupes armés ont attaqué ce groupe de volontaire. Le bilan de cette attaque, selon des sources non officielles, fait état d’une cinquantaine de tués et au moins 15 blessés reçus à Bangassou.

Cette attaque intervient moins d’un mois après la signature de l’accord de Sain Edigio qui engage les groupes armés à cesser toute violence sur le territoire centrafricain.

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter