Centrafrique : la Croix rouge envisage le transfert de ses volontaires au sud du pays à Bangui

0

BANGUI, 21 Aout 2017 (RJDH) – Les volontaires de la croix rouge au sud du pays notamment Gambo et Bangassou sont en situation de détresse après les attaques armées. L’idée est soulevée par le président de la CRCA Antoine Mbao-Bogo, ce 21 Aout à Bangui.

Plusieurs volontaires de la Croix Rouge ont été tués, d’autres blessés dans les tensions sécuritaires au sud du pays. Les conditions des volontaires blessés accueillis au centre hospitalier de Bangassou restent encore préoccupantes selon la Croix Rouge de suite à la recrudescence des violences. C’est dans ce contexte que le staff managérial de la Croix rouge Centrafricaine a envisagé leur transfert pour une meilleure prise en charge globale.

Le président de la CRCA Pasteur Antoine Mbao Bogo joint par le RJDH ce matin a annoncé le transfert des volontaires déplacés à Bangassou vers Bangui, pour des raisons humanitaires, « ce vendredi 18 aout nous avons tenu une réunion afin de décider le transfert des volontaires victimes des atrocités. Leurs  conditions humanitaire, sécuritaire, alimentaire restent déplorables à Bangassou », a-t-il regretté.

La décision de la Croix Rouge de transférer sur Bangui intervient deux jours après la célébration de la journée des humanitaires à travers le pays. plusieurs ONG ont été attaquées dont les volontaires de la croix rouge et leur symbole

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter