Centrafrique : Le CNTS s’inquiète de la baisse de son stock et appelle au don de sang

0

BANGUI, 21 Juillet 2017 (RJDH)—La baisse de stockage de sang a atteint un seuil important selon le directeur du Centre Nationale de Transfusion Sanguine (CNTS) qui appelle les bonnes volontés et donneurs de sang de Bangui et ses environs à l’action pour sauver des vies.

La campagne de don de sang a commencé depuis deux semaines, mais le taux escompté par le CNTS est loin d’être atteint et constitue un enjeu majeur pour les personnes vulnérables, selon les responsables sanitaires.

Cette campagne vise la tranche d’âge de 18 à 60 ans. « Nous avons besoins de 400 pochettes de sang par semaine. Mais depuis quelques semaines, il nous est difficile d’atteindre le standard.  Généralement, se sont des jeunes qui donnent leur sang. Mais vu la période des  examens, celle des vacances et aussi les travaux de l’OIM qui préoccupent les jeunes, nous avons moins de donneurs de sang au niveau du Centre », s’est plaint Hyascinthe Nguinda, Directeur du CNTS.

Certains donneurs de sang joints par le RJDH disent se décourager parce qu’ils donnent gratuitement le sang qui est vendu après dans les centres. Accusation déclinée par le CNTS qui met en avant sa qualité de livraison et non de gestion du sang dans les centres qui ne relève pas de sa mission.

Au niveau des hôpitaux, certains responsables disent n’avoir pas vendu les pochettes de sang. « Les besoins en sang  se font sentir au quotidien d’après les cas qui se présentent. Le sang est gratuitement administré au malade  pour leur sauver la vie », a indiqué un médecin sous couvert de l’anonymat.

Plusieurs personnes sont dans le besoin de sang dont la plupart sont des enfants.

Partage.

L'auteur

Commenter