Centrafrique : Célébration à Bayanga de la Journée Internationale des Peuples Autochtones

0

 

BAYANGA, 10 aout 2017 (RJDH)—Des habitants de Bayanga, une localité du sud de la Centrafrique ont célébré la journée internationale des peuples autochtones. Cette célébration est organisée par l’ONG locales comme Maison de l’Enfant et de la Femme Pygmées en partenariat avec le  volet du développement  Communautaires des Aires protégées de Dzanga Sangha.

 

Les peuples autochtones représentent environ 370 millions de personnes et vivent dans 90 pays. Bien qu’ils ne forment que 5 % de la population mondiale, ils constituent aujourd’hui 15 % des individus les plus marginalisés de la planète. En Centrafrique, la majorité de peuples autochtones font face à de nombreux problèmes. En effet, leurs droits (à la terre, de citoyen, à la santé, etc.) continuent d’être bafoués malgré les efforts des autorités locales et nationales et même si la Centrafrique reste le seul pays à ratifier le 30 août 2010 la Convention 169, relative aux peuples indigènes et tribaux.

 

La célébration a Bayanga est marquée par la levée des couleurs et la grande manifestation à Yandoumbé un village Ba ’Aka à 2 Km du centre-ville en présence des autorités locales. A cette occasion, trois anciens pisteurs Pygmées ou encore Ba’aka comme Mbokola Mathieu, Mbiakoko Sébastien et Mesane Philippe, ont reçu chacun un cadeau de 250.000FCFA et la prise en  charge sanitaire et alimentaires offerte par WWF après 30 ans de travail de ces pisteurs.

 

Pour  le responsable du programme d’habituation des primates Terence Fuch, c’est grâce à ces derniers que le programme a connu de succès de par leurs connaissances  et compétences traditionnels pour pouvoir habituer les gorilles aujourd’hui.

 

Plusieurs Ba’Aka venus des 11 villages ont pris part à cette manifestation.

Partage.

L'auteur

Comments are closed.