Centrafrique : les cadres de l’administration de l’Assemblée nationale à l’école de la restitution parlementaire

0

BANGUI, 10 Novembre 2016(RJDH) —les cadres de l’administration de l’Assemblée Nationale ont pris part à un atelier de renforcement de capacité d’une journée organisé à leur intention  par Institut Républicain International (IRI) ce 7 Novembre dans la salle de Banquet de ladite institution à Bangui.

L’organisation de cette session d’information générale sur le rôle de député et l’importance de la restitution parlementaire intervient 7 mois après l’installation de la 6e législature composée de 140 députés. Cette session est organisée dans un contexte où la RCA attend la mise en place du Sénat prévu par la Constitution du 30   mars.

Nicolas Teindas directeur pays résident de l’Institut Républicain International présente l’objectif de la session en ces termes « le but de cet atelier est de donner l’information générale sur le rôle de l’Assemblée, les fonctions du députés, c’est de prendre en considération les différents  niveaux de connaissance qu’il peut y avoir parmi les différents cadres, et de les harmoniser ; ensuite sensibiliser les cadres sur la nécessité pour un député de restituer ses activités auprès de sa population ; mais également l’importance pour les cadres de systématiser les comptes rendus que ce soit des sessions ou des commissions et de les communiquer aux députés afin de faire de sorte que les rouages de l’administration parlementaire fonctionne » a-t-il précisé.

M. Giles Badet expert béninois invité par IRI pour cette session renvient sur les questions fondamentales de l’exercice pour une bonne  démocratie.  « Nous avons évoqué l’importance du parlement en démocratie et surtout la question de représentation du parlement qui est celle de rappeler aux parlementaires et aux agents parlementaires qu’ils sont là au service du peuple et que l’une des conséquences immédiates est qu’ils doivent retourner vers ce peuple pour améliorer leur image, améliorer leur besoin, leur apporter l’information sur ce qui se fait de manière à ce que l’osmose soit complète » a ajouté le facilitateur.

C’est une bonne  initiative selon les participants « l’atelier nous a permis de faire un lien le rapport entre le député et les cadres de l’administration parlementaire, ce que fait déjà le personnel en termes de communication sur l’Institution et ce que doit faire le député pour sa restitution à la population » a souligné Bellarmin Doté.

Cette session qui vise les membres de l’administration de l’Assemblée Nationale précède celle qui sera organisée à l’intention des députés.  Elle intervient après une session organisée en juillet par IRI en faveur des présidents des commissions et groupes parlementaires sur le parlement Européen, animée par un ancien député européen.

Partage.

L'auteur

Commenter