Centrafrique: Brice Ekomo se félicite de l’initiative Taranissi

0

BANGUI, le 03 octobre 2018 (RJDH)—Brice Ekomo, président de l’Association Keep In Touch (KIT et promoteur de l’espace  pour enfants Taranissi, se réjouit des résultats de la première phase de cette initiative. Il l’a dit lors d’une interview au RJDH le Lundi 1er Octobre.

RJDH: Mr. Brice Ekomo Bonjour

Brice Ekomo, Bonjour!

RJDH : Vous avez lancé l’initiative Taranissi pendant les grandes vacances  quelles leçons tirez-vous de cette initiative ?

BE : Il fallait oser le faire. Aujourd’hui je peux dire que je suis plus que satisfait  du résultat au vu de ce que l’on a reçu près de 2000 mille enfants  venant de différents arrondissements de Bangui. On a pu bénéficier de différentes œuvres sociales et visiter différentes entreprises de la place ainsi que quelques institutions. Je pense que c’est tout gagné.

RJDH : Dites-nous quelles ont été les activités menées pendant cette période ?

BE : Au total, nous avons eu 30 visites lors de cette période, les excursions en ville et on a vu même des ateliers de coiffure, gymnastique de l’initiation aux instruments traditionnels et plein d’autres choses.

RJDH : Vous avez initié les enfants au tourisme de proximité. Quelles ont été les sites visités et comment appréciez-vous les visites ?

BE: On a visité beaucoup de sites : les supermarchés parce que certains enfants n’y sont jamais allés, on est allé chez Sucaf, Husaca à Bimbo, Sunu Assurance, Telecel. On a également visité deux  champs à Bimbo  et  à Ouango pour la société « Yaka ti Bida ».

RJDH : Monsieur Brice Ekomo, l’Unicef a choisi de venir célébrer la journée culturelle des enfants vivant avec le virus du VIH /SIDA à l’espace Taranissi. Pourquoi ?

BE : Tout ce que je peux  vous dire que c’est un honneur. C’est vrai qu’au lancement de TARANISSI on n’a pas eu le temps d’inviter toutes les institutions ; on est allé un peu avec nos moyens et nous avons cru à notre rêve qui aujourd’hui est arrivé à son apothéose. C’est ce qui a encouragé l’Unicef à choisir notre espace pour célébrer avec les enfants vivant avec le VIH cette journée.  Aujourd’hui,  l’Unicef  est là, l’Ambassadeur des USA qui est notre  premier partenaire de l’événement est aussi présent. On a l’ONUSIDA qui est aussi venue  et Rotary Club. Quelques membres du Gouvernement sont aussi là avec nous et la Fédération  Centrafricaine de Tirs  à  l’Arc et celle de Badminton. Donc c’est juste du bonheur.

RJDH : Suite à la dernière visite de Taranissi vous dites ne pas être satisfait de tout ce que vous avez eu à faire, dites-nous après cette cérémonie quelle sera l’avenir de Taranissi ?

BE : Vous savez dans la vie on fait des choses parce qu’on y croit. Il y a des surprises qui arrivent souvent et qui chamboulent tout positivement,  c’est le cas aujourd’hui. Je sais qu’il va se passer de très bonnes choses à TARANISSI  mais comment et dans combien de temps je ne sais pas.

RJDH : Quels sont vos projets dans ce sens pour l’avenir ?

BE : Continuer de donner du bonheur aux parents, aux enfants. Continuer de partager ces instants simples qui enrichissent beaucoup et continuer de voir le sourire sur les visages, et changer la dynamique de recréer l’espoir de manière pratique avec des actions en pacte rapide

RJDH : M. Brice Ekomo, je vous remercie./Pamela Dounian Dote

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.