Centrafrique : Bilan positif des actions humanitaires 2016, selon OCHA

0

BANGUI, 2 janvier 2017 (RJDH)- Les actions humanitaires de l’année 2016 ont été  positives malgré le manque de financement, selon Joseph Inganji Chef de Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires en Centrafrique.

Les rideaux sont tirés sur l’année 2016. A l’heure des bilans,  le Chef de Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires en Centrafrique, Joseph Inganji pense que beaucoup de choses ont été réalisées par les ONG  surtout dans le domaine de l’éducation, de santé  et d’assistance humanitaires. Il ajoute que « nous avons 420 mille personnes déplacées qui ont reçu assistance humanitaire  et plusieurs personnes qui ont échappées à l’épidémie de choléra  dont environ trois cent cas enregistré  mais nous regrettons les 25 personnes qui sont décédées ».

Joseph Inganji justifie l’augmentation du nombre des personnes déplacées en 2016 par « l’augmentation des activités des groupes armées à Kaga-Bandoro ou 19.000 personnes sont déplacées, à Bria se sont plus de cent tuées et quatre-vingt-cinq blessées avec quinze mille personnes déplacées ». Joseph Inganji rappelle que « l’insécurité à Bambari, Koui, Kouango, Bocaranga, Paoua, Batangafo justifie  l’augmentation du nombre des personnes déplacées ».

Il poursuit que les projections de 2016 n’ont pas été achevées par manque de financement. Il déplore que sur les 134 ONG répertoriées en RCA, «beaucoup d’ONG se sont retirées à cause de l’absence de financement, à l’instar de Save the Childrens. D’autres ont fermées leurs bases dans certaines régions pour des raisons d’insécurité en faisant quelques réajustement ou en réduisant leurs espaces pour leur permettre d’être opérationnelles ».

En 2016, 5 humanitaires sont tués en Centrafrique et 336 attaques contre les humanitaires dont 56,8% sont des braquages et des cambriolages ont été répertoriées par OCHA.

Partage.

L'auteur

Commenter