Centrafrique : Bangui se prépare pour le forum panafricain de la jeunesse

0

BANGUI, 15 Juin 2017 (RJDH)—10 pays qui ont connu la crise comme la Centrafrique seront représentés dans un Forum Panafricain prévu du 28 au 30 juin 2017 à Bangui. L’insécurité transfrontalière, l’éducation, l’entreprenariat, l’emploi des jeunes, la santé et les enfants enrôlés dans les groupes armés constituent le menu de cette rencontre africaine de Bangui.

Le Forum Panafricain s’inscrit dans le cadre du projet conjoint de réduction de la vulnérabilité des adolescents et des jeune, appuyé par l’UNFPA et l’Unicef et qui vient clôturer les activités de ce projet, notamment l’analyse des besoins, les aspirations des jeunes et leur talents d’adolescents et jeunes que le Conseil National de la jeunesse Centrafricain (CNJ) a mis en œuvre.

La première vice-présidente du CNJ, Pamela Derom, parle d’une rencontre opportune pour les jeunes et pour le pays, « c’est un moment de partage d’expérience entre les jeunes des pays qui ont aussi connu les violences, comment ils s’en sont sortis et l’implication des jeunes centrafricains pour contribuer à la sortie de crise dans ce pays au travers d’autres expériences. C’est un moment opportun pour mettre en place une feuille de route pour la résolution des crises dans nos pays », a-t-elle présenté.

Dix (10) africains ont déjà confirmé leur participation à ce Forum. Pour Pamela Derom, deux jeunes représenteront leur pays, « tout est prêt, nous avons déjà pris des dispositions pour les accueillir nos hautes », a-t-elle souligné.

Le Forum panafricain s’articule autour du thème : « La jeunesse face aux défis de l’insécurité transfrontalière, de l’intégration régionale et du développement socio-économique ». Un pré-forum entre les jeunes centrafricains est prévu avant celui qui réunira des jeunes africains, une première rencontre du genre après le retour à l’ordre constitutionnelle le 30 mars 2016.

En Centrafrique, les jeunes sont considérés comme des acteurs et des victimes de la crise qui perdure dans le pays depuis 2013.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Comments are closed.