Centrafrique : « Aucun cas d’Ebola n’a encore été enregistré en RCA » dixit Pierre Somse

0

BANGUI, le 15 Aout 2018 (RJDH)— Le ministre de la Santé et de la Population Pierre Somsé a confirmé qu’aucun cas lié à la maladie à virus Ebola n’a encore été enregistré en Centrafrique. Une déclaration faite hier à la presse après 48 heures de mission à M’boki suite à la suspicion de cette maladie dans la région.

De retour de M’boki après une alerte signalant un cas de maladie à virus Ebola sur 6 personnes présentant des symptômes apparentés à cette maladie, le comité de coordination d’urgence qui comprend le ministère de la santé, l’OMS et l’Institut pasteur de Bangui ont présenté le rapport de la mission scientifique effectuée du 10 au 12 aout à M’boki.

D’entrée de jeu, le ministre de la santé tient à rassurer sur les résultats de l’investigation. « Les résultats des examens ont été produits immédiatement à l’aide d’un test rapide, et bien entendu les résultats sont négatifs. Aucun cas de maladie à virus Ebola n’avait été enregistré en RCA » a-t-il rassuré la population centrafricaine.

Cette mission pour le chef du département de la santé est une mission de leçons en termes de réponses, « ce qui est important de retenir dans cette mission, c’est le fait que, d’abord, nous avons pu tester notre système de surveillance. Nous avons reçu cette alerte même si les cas signalés ne sont pas avérés mais en termes d’alerte avec Ebola, il n’y a jamais de fausse alerte », a précisé le Ministre. Ce dernier souligne que, cela prouve l’efficacité de la surveillance et le bon mécanisme de suivi.

Par-ailleurs, il a annoncé que M’boki abritera un poste national et international de riposte contre Ebola. « Et l’une des conclusions de notre mission c’est qu’il faut aller là-bas carrément pour monter un poste de riposte régional mais aussi international. Car la ville de M’boki partage la frontière avec la RDC au niveau de Haut-Uele dans Lituri, ville congolaise actuellement en épidémie d’Ebola » a-t-il souhaité.

La République Démocratique du Congo dont le foyer de maladie à virus mute d’une région à une autre partage 1500 km de frontière avec la Centrafrique, qui reste en alerte depuis une nouvelle apparition de cette maladie au Nord-Kivu qui n’est pas loin du Haut-Mbomou.

Partage.

L'auteur

Vianney Ingasso est journaliste-reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH). Après son passage à l’Université de Bangui, précisément au Département des Sciences de L’information et de la Communication où il obtint sa Licence Professionnelle en Journalisme (DSIC-6ème promotion), il a été stagiaire à la Radio Centrafrique et animateur à la Radio Voix des Jeunes.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.