Centrafrique : Appel à la mobilisation des victimes en faveur de la justice et réparation

0

BANGUI, 10 mai 2017 (RJDH)— Le président de l’association des victimes d’événements d’octobre 2015(ASVI) Apollinaire Mokotemapa a appelé les victimes à plus de mobilisation pour obtenir justice et réparation. Propos tenu dans une interview accordée au RJDH ce 10 mai à Bangui.

Elles sont estimées à plusieurs milliers victimes de la crise politico sécuritaire de 2013, 2014 et 2015 à attendre justice et réparation. Il les interpelle à présenter leurs attentes en matière de la justice devant la Cour Pénale Spéciale. L’appel de Apollinaire Mokotemapa intervient un jour avant la célébration de la deuxième édition de commémoration de la journée en mémoire des victimes.

Conformément aux recommandations du forum de Bangui, le gouvernement centrafricain organise la journée de commémoration en la mémoire de victimes, appuyée par les ONG de défense des droits de l’Homme. Plusieurs activités sont prévues dont la visite sur lieux ayant marqué cette la crise.

Apollinaire Mokotemapa Président de l’Association des Victimes d’Evénements de 2015, conditionne la réconciliation véritable par la justice, « des milliers de victimes vivantes demandent d’abord la justice qui est la seule instance à déterminer les responsabilités des bourreaux. Et le jugement qui sera prononcé donnera lieu à la réconciliation nationale », a-t-il dit Apollinaire.

Des milliers de victimes ont été recensées à travers le pays par les associations des victimes et des organisations nationales, internationales œuvrant dans le domaine de Droits de l’Homme en République Centrafricaine./

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter