Centrafrique : Affrontements entre des ex-Séléka et les jeunes de Bakouma, au sud-est du pays

0

BANGUI, 20 mars 2017 (RJDH)—Des combats ont opposé ce matin les jeunes de Bakouma, ville du sud-est à un groupe de combattants ex-Séléka. L’information est confirmée au RJDH par plusieurs sources officielles et indépendantes.

Les sources contactées dans la région par le RJDH, parlent de combats sanglants entre les deux parties, « nous savons que depuis ce matin, la ville de Bakouma est sous tension à cause d’un affrontement entre un groupe des ex-Séléka et les jeunes de la ville. On nous parle de combats sanglants », confie un cadre d’une ONG basée à Bangassou.

Cette attaque a fait l’objet d’une réunion de sécurité ce matin à Obo où sont basées quatre forces, « nous savons qu’il y a eu attaque à Bakouma. Nous avons discuté ce matin avec les forces de la Minusca, américaines, centrafricaines et ougandaise », a expliqué un notable de cette ville qui dit ignorer le bilan, après avoir participé à cette réunion.

Difficile à l’heure actuelle d’avoir des précisions sur les raisons et le bilan de ces combats. Contacté par le RJDH, le préfet du Mbomou en mission à Bangui, confirme l’information sans pourtant donner de précision. Ce dernier a promis donner des précisions après une rencontre avec sa hiérarchie.

Le RJDH n’a pas pu entrer en contact avec la ville de Bakouma. Mais les informations concordantes, indiquent que nombreux habitants ont trouvé refuge à l’église catholique de la ville à cause de la tension.

En fin janvier 2017, des habitants de la ville de Bakouma craignaient la présence de plus en plus massive des éléments Séléka proches du l’Union pour la Paix en Centrafrique (UPC), suite au combat qui les opposait avec d’autres factions Séléka de FPRC dans la Ouaka.

Partage.

L'auteur

Commenter