Centrafrique : ABA projette renforcer la capacité de la justice du pays

0

BANGUI, 06 Décembre 2017 (RJDH)—Le barreau américain envisage le renforcement des services judiciaires dans l’objectif de mieux tenir les registres pour un meilleur résultat dans le traitement de dossier des justiciables. Projection faite lors d’une rencontre ce 5 décembre à son siège à Bangui.

Le renforcement de l’appareil judiciaire et de la chaine pénale est l’un des objectifs majeurs pour le relèvement du pays qui passe par la justice. Il implique toutes les couches de la société. Mais pour l’Association du Barreau Américain (ABA), l’efficacité de la justice passe par les fondamentaux, la tenue des registres du parquet et l’archivage des dossiers. C’est dans ce contexte qu’elle a présenté avec les organisations de la société civile sa vision du renforcement du système judiciaire.

Selon Richard Malengulé, l’objectif  du renforcement est de rendre la justice à l’horizon 2018, fiable et d’avoir un tribunal de référence. « Les résultats des procès dépendent de la tenue des registres de la greffe et du secrétaire du parquet. Nos échanges avec la société civile sont axés sur  comment elle voit la justice centrafricaine et leur projection pour l’avenir», a-t-il ajouté.

Il a confirmé que l’association va soumettre les recommandations de la société civile à un comité de validation, après une rencontre avec un comité supérieur, pour valider les priorités et les actions à mener.  « La justice est au centre de la paix, la cohésion, de la stabilité au sein de la société. Le développement dépend d’une justice franche, stable et efficace », a suggéré le représentant d’ABA.

Cette rencontre intervient après celle d’avec les magistrats et cadres de la justice dans l’optique du renforcement de la justice.

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter