Centrafrique : 97e sur l’Indice de l’engagement à la réduction des inégalités

0

BANGUI, 17 octobre 2018 (RJDH)–Dans le deuxième rapport sur l’indice de l’engagement à la réduction des inégalités publié ce mois d’octobre, la République Centrafricaine est classée 97e sur un total de 157 pays. Il s’agit du classement mondial des Etats sur ce qu’ils font concrètement pour réduire l’écart entre riches et pauvres.

Ce rapport est relatif à la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté célébrée ce 17 Octobre. Le document établi par le Development Finance International (DFI) et Oxfam International mesure les engagements et actions des Etats relatifs aux dépenses sociales, aux fiscalités et le droit du travail.

 97e dans le classement global de l’Engagement à la Réduction des Inégalités (ERI), le Centrafrique occupe le 137e rang dans le classement ERI en termes de dépenses de santé, d’éducation et de protection sociale, puis 147e au classement ERI selon les politiques fiscales et 40e dans le classement ERI en ce qui concerne les droits au travail et le salaire minimum.

Cependant, la République Centrafricaine devance le Cameroun (134e), le Congo (135e), la RDC (144e) et le Tchad (154e).

Au plan mondial, les pays les plus engagés sont : le Danemark, l’Allemagne, le Finlande, l’Autriche et la Norvège. Tandis que, le Nigeria (157e), l’Ouzbékistan (156e), l’Haïti (155e), le Tchad (154e) et la Sierra Leone (153e) sont les pays les moins engagés dans la réduction de l’écart entre pauvres et riches.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.