Centrafrique : 48% des ménages centrafricains en situation d’insécurité alimentaire

0

BANGUI, 10 avril 2017(RJDH)… 48% des ménages soit environ 2,125 millions de personnes sont menacées d’insécurité alimentaire, selon le rapport d’enquête du cluster sécurité alimentaire réalisée entre décembre 2016  et Janvier 2017 à Bangui et 15 préfectures du pays.

Ce rapport indique que le niveau de l’insécurité alimentaire n’a pas amélioré entre 2015 et 2016.  « 6% des ménages soit 268 mille personnes sont en situation d’insécurité alimentaire sévère ; 42% des ménages soit environ 2 millions de personnes sont en insécurité alimentaire modérée et 1/3 des ménages sont dans une situation de sécurité alimentaire limitée », peut-on lire dans le rapport.

Cette insécurité alimentaire est élevée à l’est, l’ouest, au centre ainsi que le nord du pays. « Dans le Haut-Mbomou 66%, 64% dans l’Ouham, 63%  dans la Ouaka, 61% dans la Lobaye et 60% dans la Basse-Kotto. Elle touche un nombre important de personnes dans les préfectures de l’Ouham-Pende (308.000  personnes), Mamberé-Kadei (209.000 personnes) », a indiqué cette source.

La forme sévère de l’insécurité alimentaire concerne un nombre élevé de la population dans la Ouaka  avec 55.000 personnes concernées, l’Ouham-Pende 46.000 personnes, Basse-Kotto 33.000 personnes, la Lobaye 27.000 et Bangui 28.000. La proportion de l’insécurité alimentaire sévère dépasse 10% dans les préfectures de la Ouaka  avec 16%, la Sangha-Mbaéré avec 15%, et Bamingui Bangoran 12%.

Si le niveau général de l’insécurité alimentaire n’a pas évolué depuis 2015, la prévalence de l’insécurité alimentaire sévère quant à elle régresse de 10% alors que l’insécurité alimentaire modérée croit de 10% par rapport à 2016, selon le rapport.

Le gouvernement centrafricain a présenté à Bruxelles un plan de relèvement qui intègre la relance de l’agriculture comme gage de riposte à l’insécurité alimentaire, sauf que le budget national n’a pas atteint les 10% conformément à la déclaration de Maputo.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.