Centrafrique : 4 personnes décédées suite aux diarrhées et vomissements dans la préfecture de l’Ouham Pendé

0

BANGUI, le 25 juillet 2018 (RJDH)— Le bureau de Cordaid basé à Bocaranga a enregistré 4 décès dont trois enfants dans les villages Kounang (situé à 44 km entre Bocaranga et Ngaoundaye) et Mberewock (situé 24 Km entre Ngaoundaye et Koui). Ces décès font suite à des cas récurrents de diarrhées et vomissements dans ces localités. Bilan documenté dans l’aperçu humanitaire du 16 au 22 juillet 2018.

La période exacte du démarrage de la flambée de diarrhées et vomissements n’est pas clairement communiquée. Mais pour l’ONG, la consommation de l’eau non traitée est à l’origine. « La population totale de ces deux villages est estimée à 11 390 personnes dont environ 1000 personnes déplacées qui consomment l’eau de rivière car sur 7 points d’eau, il n’y en a qu’un seul qui est opérationnel », ont rapporté les humanitaires dans leur document.

Si la qualité de l’eau représente une menace réelle pour cette population, il n’existe pas en revanche des structures de santé pouvant contenir la menace. « Cependant, il n’y a pas de formation sanitaire au village Kounang qui comporte 8325 habitants. Au village  Mberewock, il n’existe qu’un seul poste de santé avec une capacité d’accueil limitée pour la prise en charge sanitaire pour une population totale de 3065 personnes », ont déploré les acteurs humanitaires.

C’est dans ce contexte que sous la direction de la coordination humanitaire, les partenaires projettent une mission conjointe afin d’évaluer la situation dans ces villages affectés, les mois prochains.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.