Centrafrique : 35 % des consultations sanitaires liées à la fièvre typhoïde à l’hôpital de Petevo

0

BANGUI, 17 Juillet 2018 (RJDH) — sur 320 consultations sanitaires dans le centre de santé urbain de Petevo, 96 sont liées à la fièvre typhoïde soit 35%. Données fournies par  Scholastique Ouba Mossoro,  major de ce centre de santé, situé dans le 6eme arrondissement de Bangui.

« De janvier à juin 2018, environ 35% des cas de la fièvre typhoïde ont été enregistrés dans le 6ème arrondissement de Bangui. Une situation occasionnée par le manque d’hygiène et une mauvaise consommation alimentaire par la population dudit arrondissement », a déploré le major du centre de santé.

Une campagne de masse de la population sur la pratique de l’hygiène est l’une des méthodes de prévention des maladies dont la fièvre typhoïde, « nous pensons que cette situation nécessite une campagne de sensibilisation auprès de la population afin d’amener celle-ci à connaitre les bonnes gestes de pratique d’hygiène. Cela pourra être pour nous une méthode de prévention efficace de cette fièvre » a  soutenu Scholastique Ouba Mossoro.

Scholastique Ouba Mossoro a également développé  que la fièvre typhoïde occasionne des dépenses pour les familles, « si les notions d’hygiène ne sont appliquées et respectées, cette maladie s’installe et provoque des dépenses pour la famille. Les frais de la consultation, des examens, des frais médicaux augmentent le budget familial. Des cas de mortalité ont été également enregistrés suite à cette maladie par manque de moyen financier ».

La fièvre typhoïde est l’une des maladies à l’origine de plusieurs mortalité en Centrafrique. Elle est définie comme auro-fécale mortelle.

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.