Centrafrique : 3 milliards de FCFA alloués à l’éducation des enfants en Centrafrique

0

BANGUI, le 07 Décembre 2018 (RJDH)—Le Partenariat Mondial pour l’éducation et l’UNICEF ont lancé le mercredi 05 Décembre 2018,  le programme d’appui pour l’éducation en Centrafrique à hauteur de 6, 32 millions de dollars US soit 3 milliards de FCFA.

Cet appui financier vise à fournir une éducation de qualité aux enfants centrafricains, un secteur considéré comme le levier du développement mais qui bat de l’aile. Pour mettre en exécution ce programme, l’UNICEF a été désigné comme l’agence de gestion de ce fonds alloué lors de la Conférence mondiale pour l’éducation à Dakar au Sénégal.

Pour Christine Muhigana, la représentante de l’UNICEF en Centrafrique, ce fonds permettra d’atteindre les objectifs fixés pour l’éducation, « grâce à ce montant de 6, 32 millions de dollars soit 3,644 milliards de FCFA, l’UNICEF a été retenu comme agence gestionnaire de ce fonds, et travaillera en étroite collaboration avec ses partenaires pour atteindre les objectifs définis par le ministère en charge de l’Education en Centrafrique, aux fins d’augmenter l’effectif des enfants scolarisés dans le pays et leur fournir une éducation de qualité » a-t-elle souligné.

Elle a aussi rappelé que l’UNICEF a toujours appuyé l’Education en Centrafrique et ce fonds n’est que la suite logique de l’appui de la communauté internationale en faveur de la Centrafrique, « ce soutien du programme mondial n’est pas une nouveauté en Centrafrique. De 2014 à 2018, le programme d’appui au relèvement du système éducatif centrafricain a donné des résultats significatifs. Plus de 101 000 enfants ont eu accès à l’éducation dans les zones frappées par la crise; 1500 maitres d’enseignement ont été formés et plus de 700 maitre-parents ont reçu des renforcements pédagogiques. 600 mille manuels scolaires ont été distribués, plus de 100 écoles ont été réhabilités et 6 nouvelles autres ont été construites», a indiqué Christine Muhigana.

Quant au Directeur de Cabinet du Ministère de l’éducation, Ernest Mada, la restauration des prestations éducatives est inscrite dans le pilier 2 du RCPCA. « La restauration des prestations éducatives est l’un des axes stratégiques de l’action gouvernementale, en alignement avec la composante 2 du piller 2 du RCPCA, qui entend renouveler le contrat social entre le gouvernement et les populations par la structuration des services sociaux de base dont l’éducation. Les activités incluant les quatre axes stratégiques du plan de transition du secteur éducatif à savoir : l’accès, la qualité, la gouvernance et les urgences émergentes ont pu être démontrés dans la requête des financements », a soutenu Ernest Mada.

La RCA a obtenu ce financement au mois de février 2018 lors de la Conférence Mondiale pour l’Education au Sénégal.

L’Article 28 de la Convention relative aux droits de l’enfant stipule que : « Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation… et prennent des mesures appropriées pour assurer un enseignement de qualité basées sur l’égalité des chances ».

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.