Centrafrique : 1er Forum des ONGs nationales humanitaires sur le relèvement de la RCA

0

BANGUI, 20 Janvier 2018 (RJDH)— Le 1e Forum des ONG Nationales humanitaires s’est ouvert ce vendredi à Bangui autour du thème : La place des ONG nationales dans le relèvement de la Centrafrique.

Ce forum s’inscrit dans un processus de refondation de la coordination humanitaire des ONG nationales pour une meilleure coordination et réponses aux problèmes auxquels font face les personnes affectées. Il intervient alors que la Centrafrique place le relèvement au cœur de ses actions, afin de favoriser le développement du pays après plus de trois années de violences.

Alexis Guerengbenzi, Coordonnateur Humanitaire national justifie cette organisation, « tout n’a pas été parfait, nous n’étions pas toujours mieux organisés. C’est pourquoi, l’objectif recherché est d’entamer de profondes réflexions pour permettre la meilleure coordination des actions humanitaires par les ONG nationales », a-t-il justifié.

Le Coordonnateur Humanitaire National a condamné les attaques contre les humanitaires qui ont conduit à la mort de plus de 10 acteurs et demandent au gouvernement de tout mettre en œuvre pour traduire les présumés auteurs devant la justice.

Jean Alexandre Scaglia, Chef de la FAO en Centrafrique et Représentant la coordination des affaires humanitaires des Nations-Unies, exprime sa reconnaissance face aux actions menées par les ONG nationales, et relève le devoir de redevabilité et l’espoir que ces organisations non gouvernementales doivent susciter à la population.

Le Ministère de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement local, lequel ministère attribue l’autorisation aux associations et ONG, salue ce forum et demande plus de concret dans la mise en œuvre des actions humanitaires. David Gbeti, Inspecteur central, relève que dans un pays en crise, le sacrifice des uns et des autres peut sauver des vies. «La RCA excelle dans les fora mais ce qui importe, c’est le respect des engagements et le gouvernement attend du concret», scande-t-il avant d’encourager ces ONG humanitaires nationales à œuvrer davantage pour le relèvement de la Centrafrique.

Cette rencontre d’un jour se veut un déclic fondamental pour donner un coup de fouet aux ONG humanitaires nationales afin de les aider à mieux se structurer pour pouvoir bénéficier de plus d’appuis de la part des partenaires techniques et financiers.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.