Centrafrique : 154 éléments des FACA formés par les russes prêts à être déployés

0

Bangui, le 18 septembre 2018 (RJDH)—154 éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) ont achevé leur formation de deux mois en maniement d’armes russes, hier à Bérengo dans la Lobaye. Cette 4epromotion de soldats centrafricains est désormais apte à être redéployée dans les villes de provinces selon le président de la République, Faustin Archange Touadera. 

Au total 1054 éléments des FACA ont déjà été formés par des instructeurs russes en maniement d’armes et en techniques modernes de combat.

Le redéploiement des FACA dans les provinces est l’une des priorités du président Touadera. Ce 4ème bataillon des FACA vient compléter les 3 autres qui ont été formés par les instructeurs russes.

Pour le président Touadera, ceux qui ont été formés seront déployés sur le terrain parce que la population centrafricaine dans son entièreté réclame la réhabilitation des FACA. «Ceux qui ont été formés seront déployés sur le terrain parce que la population réclame son armée » a-t-il annoncé.

Il a aussi ajouté que ce déploiement se fera conjointement avec la MINUSCA, «ce déploiement se fait de manière conjointe avec la MINUSCA pour permettre de couvrir l’étendue du territoire parce que nous avons défini les stratégies avec la MiNUSCA et ensemble nous allons tout faire pour ramener la paix et la sécurité dans le pays » a-t-il indiqué.

Une démonstration de parade militaire a été faite par les soldats formés pour montrer aux yeux du monde tout le savoir-faire qu’ils ont pu acquérir en 2 mois de formation aux côtés des instructeurs russes. On peut retenir entre autres la tactique d’intervention opérationnelle rapprochée, l’organisation d’une embuscade, les techniques de combat à mains nues le «cross combat » et comment monter un assaut sur une base ennemie.

Aujourd’hui, le gouvernement met en avant la formation des FACA avant leur déploiement pour assurer la protection de la population civile

Partage.

L'auteur

Vianney Ingasso est journaliste-reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH). Après son passage à l’Université de Bangui, précisément au Département des Sciences de L’information et de la Communication où il obtint sa Licence Professionnelle en Journalisme (DSIC-6ème promotion), il a été stagiaire à la Radio Centrafrique et animateur à la Radio Voix des Jeunes.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.