Centrafrique : 10% de la population est atteinte du diabète

0

BANGUI 14 novembre 2017 (RJDH) : Le monde célèbre ce 14 novembre la journée internationale des diabétiques sous le thème « la femme et le diabète ». Cette maladie incurable est  l’une des causes de mortalité dans le monde causée par plusieurs facteurs entre autres l’alimentation. Elle est célébrée en République Centrafricaine par plusieurs activités.

Cette célébration intervient dans un contexte où la population centrafricaine souffrant de  cette maladie, ne dispose pas assez de spécialité, seul diabétologue pour une population estimée à 5 millions d’habitants. « Il y a expert qui est au niveau de l’hôpital de l’Amitié qui prend en charge les patients », a dit le Professeur Pascal Mblesso, président de l’ordre des médecins.

«Le diabète, c’est un tout, une femme peut devenir diabétique et la grossesse aussi peut induire le diabète chez une femme, et une femme diabétique peut tomber enceinte », a dit, à propos du thème de cette année, le Docteur Gaspard Kouriah, chef de service de diabétologie à l’hôpital de l’Amitié de Bangui.

Le seul diabétologue centrafricain, en appelle au contrôle annuel du diabète à partir de 40ans chez un individu et une alimentation contrôlée. Les moyens de préventions sont d’éviter une alimentation grasse, sucrées en mangeant des aliments sains et en faisant une marche olympique quotidienne et accélérée de 30 minutes sans arrêter.

Il est à noter que la tendance est inversée de nos journées. Le diabète considéré comme la maladie est riche a changé de camp aujourd’hui. Le diabète est attribué aux pauvres du fait que ceux-ci ne contrôlent pas leurs alimentations et mangent tout ce qui leur tombe  sous les bras.

Plusieurs campagnes de communication et sensibilisation sont organisées à Bangui dans le cadre de cette journée par le HCR, et les autres organisations en charge de la santé.

L’étude de prévalence qui montre que la population est atteinte du diabète à 10% date de 2011. Il est aujourd’hui temps cette étude d’actualiser.

« Une campagne de dépistage gratuit sera organisé dans les jours à venir à Bangui »,a dit Docteur Gaspard Koriah.

Partage.

L'auteur

Commenter