Centrafrique : 1 100 jeunes de Bangui et Bimbo visés par le programme de réduction des violences communautaires

0

BANGUI, le 13 septembre 2018 (RJDH)—La Minusca a lancé hier la 3ème phase du programme de Réduction des violences communautaires dans les Arrondissements de Bangui et de la localité de Bimbo. 1100 jeunes à risques sont  visés par ce programme de réinsertion socio-économique de la mission onusienne. Annonce faite par Vladimir Monteiro à Bangui porte-parole de la Minusca.

La 3ème phase de ce programme concerne certains arrondissements de la ville de Bangui  notamment le 3ème, 4ème, 5ème et le 8ème mais aussi  dans la ville de Bimbo. C’est dans le cadre de la réduction des violences dans certaines localités du pays que la Minusca a lancé ce processus d’enregistrement et de collectes volontaires d’armes dans tous les arrondissements de Bangui et Bimbo.

Pour le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, ce programme permettra la réinsertion socio-économique de ces jeunes susceptibles de verser dans les violences et autres actes d’incivisme. «ce serait les enregistrements  et collectes volontaires d’armes à la Mairie du 8ème Arrondissement de Bangui. Pour la localité de Bimbo, cette opération s’effectuera les  20 et 24  du mois en cours. Enfin les 25 et 27 septembre, nous serons dans le 4ème arrondissement de Bangui dans l’enceinte des Maisons des jeunes de Boy-Rabe», a indiqué Vladimir Monteiro.

Il a, par-ailleurs, ajouté que ce programme se poursuivra également dans certaines villes du pays notamment à Bria et Bangassou où certains habitants de la localité s’engagent à déposer les armes.

Le programme de réductions des violences communautaires est un travail que la Minusca a mis en place pour accompagner les autorités centrafricaines dans leurs efforts de la pacification du pays.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.