CEMAC : La Conférence des chefs d’Etat annule 90% des arriérés des pays membres

1

BANGUI, 1er Novembre 2017 (RJDH)—Cumulant les arriérés de cotisation depuis 2009 dont le montant s’élève à plus de 200 milliards de FCFA, les chefs d’Etats de la Communauté Economique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), réunis en sommet extraordinaire ce 31 octobre 2017 à N’Djamena ont décidé d’annuler ces arriérés de 90%.

Suite à la chute du prix de pétrole occasionnant la crise économique dans plusieurs Etats de la sous-région, le versement des cotisations au titre de la Taxe Communautaire d’Intégration (TCI) a connu des difficultés accumulant ainsi les dettes à plus de 200 milliards. C’est dans ce contexte que les chefs d’Etats ont décidé d’annuler 90% de ces dettes afin d’asseoir de nouvelles bases. Ils ont invité les Etats membres à s’acquitter du différentiel de ces arriérés avant la fin de l’année en cours.

En dehors de cette importante décision, la Conférence a pris acte de la décision d’ouverture intégrale des frontières, prise par les Etats membres en application de l’Acte additionnel N°01/13/CEMAC-070 U-CCE-SE du 25 Juin 2013 portant suppression des visas pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l’espace communautaire.

« En vue d’accompagner la mise en œuvre de cette mesure, elle a décidé d’autoriser la BDEAC à prélever, sur les ressources du Fonds de Développement de la Communauté (FODEC), le montant de 1,7 milliard de francs CFA pour le paiement du reliquat dû à INTERPOL au titre de la sécurisation des frontières de la CEMAC », rapporte le communiqué final de cette rencontre.

Des nouvelles personnalités nommées

Plusieurs personnalités ont été nommées à l’issue de cette Conférence des Chefs d’Etats. Le Pr. Daniel Ona Ondo du Gabon remplace le congolais Pierre Moussa à la tête de la Commission. Cependant, le Centrafricain  Clément Belibanga est nommé Commissaire, remplaçant ainsi Jean Eudes Teya.

Gervais Mbata est nommé Secrétaire Permanent au Groupe d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Centrale (GABAC). Francial Giscard Baudin Libengue Dobele-Kpoka devient Directeur Général de l’Institut Sous-Régional de Statistique et d’Economie Appliquée (ISSEA) et François Kiapo est nommé Directeur Général de Agence de Supervision de la Sécurité Aérienne en Afrique Centrale (ASSA-AC).

La Conférence a aussi adopté la Politique Energétique de l’Afrique Centrale à l’horizon 2035 qui vise à doter la sous-région d’infrastructures énergétiques fiables, efficaces et capables d’assurer son intégration physique.

Ce sommet extraordinaire s’est achevé alors que les questions d’insécurité transfrontalière n’ont pas été abordées à fonds.

COMMUNIQUE FINAL_CCE_CEMAC_31OCT_17

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Un commentaire

  1. OUIKON DONGONGO le

    Toutes mes félicitations aux tous nouveaux centrafricains et plus précisement à M. Libéngué Dobélé-Kpoka qui viennent d’intégrer les institutions sous régionales.

Commenter