Bria: Les chefs rebelles ont juré d’enterrer la hache de guerre

0

Les leaders des deux groupes armés en conflit dans le Nord-est de la République Centrafricaine, l’Union des forces démocratique pour le rassemblement (UFDR) et la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP),  ont prêté serment mardi devant la population  pour faire la paix dans les locaux de la paroisse Saint-Louis de Bria, a annoncé le Maire de la ville,  Vincent Ngouma contacté par le RJDH.

Cet engagement de mettre fin à la guerre a été pris à l’occasion d’une rencontre tenue à l’occasion de la caravane de la réconciliation présidé par le médiateur de la République, Monseigneur Pauli Pomodimo. Les autres personnalités qui ont assisté à cette cérémonie sont entre autre la Représentante du Secrétaire général de l’ONU en Centrafrique Margaret Vogt, la représentante de l’Union Africaine Awa Ahmed Youssouf, le ministre délégué à la défense Jean Francis Bozizé et celui du DDR, Xavier Sylvestre Yangongo.

 Ensuite une marche de la réconciliation et de la paix s’est tenue à travers la ville de Bria, regroupant des milliers de personnes civiles et les leaders des deux groupes armés ainsi que tous les députés de la région du Nord-est. « La population est désormais rassurée par cette cérémonie », a indiqué le Maire de Bria Vincent Ngoma.

Selon notre correspondant, la population civile demandait aux chefs rebelles de respecter vraiment leur engagement. « Prêter serment c’est bien, mais c’est la fin qui compte », « oui à la paix, mais pourvu que cela dure, ne nous trompez pas », proféraient certaines personnes dans la foule.

L’évêque de Bria s’est réjoui de cette cérémonie qui selon va permettre d’alléger la souffrance de la population civile soumises à des déplacements perpétuels et qui se trouve dans une situation humanitaire précaire. Le président de la commission Justice et paix Michel Paola, a lui aussi apprécié cet événement. Par ailleurs il s’est dit inquiet de la présence de certains éléments de l’UFDR natifs de Bria qui se sont retirés seulement au village Boungo à 8 km de la ville de Bria.

Notons que la caravane de la réconciliation qui a commencé hier à Bria va sillonner les villes et villages de la région du Nord-est de la Centrafrique affectés par le conflit qui oppose l’UFDR et la CPJP pour prêcher la réconciliation. De Bria la caravane va se rendre à Ndélé.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.