Boda : Les activités pédagogiques fragilisées par le manque d’enseignants qualifiés

0

Boda, 08 octobre (RJDH)—Le chef de secteur scolaire de Boda Stéphane Mbio-M boli a confié au RJDH, les difficultés qu’il a en matière d’enseignants qualifiés. Cette situation, selon lui fragilise les activités pédagogiques.

Selon Stéphane Mbio-M boli, chef de secteur scolaire de Boda, 80% des enseignants sont des maitres-parents qu’il est obligé d’utiliser par manque d’enseignants qualifiés « secteur ne compte que 11 enseignants qualifiées qui sont tous directeurs d’école. Nous avons 49 maitres parents qui nous aident à combler le grand vide qui existe » a-t-il présenté.

Les activités pédagogiques du secteur sont fragilisées par le manque d’enseignants qualifiés « cette situation a ébranlé l’élan au niveau du secteur scolaire de Boda dont j’ai la charge » a expliqué Stéphane Mbio-M boli qui appelle le gouvernement à se pencher sur la situation de ce secteur afin de sauver l’avenir des milliers d’enfants qui fréquentent dans la région.

Le chef de secteur scolaire de Boda a aussi déploré la réticence de certains parents à laisser leurs enfants reprendre le chemin de l’école. Le taux d’inscription, selon lui a chuté dans plusieurs établissements.

Les activités scolaires à Boda ont été perturbées pendant la crise. La reprise est encore timide dans cette localité qui a été fortement marquée par des problèmes de cohésion entre les communautés.

Partage.

L'auteur

Commenter