21e Championnat d’Afrique d’athlétisme: une seule athlète centrafricaine sur la piste

0

BANGUI, 1er aout 2018 (RJDH)–Les grands noms de l’Athlétisme africain se sont donnés rendez dans la capitale de l’Etat du Delta au Nigeria, à Asaba qui abritera du 1e au 5 août 2018 la 21e  Edition Championnat d’Afrique d’Athlétisme. « Sans financement », la République Centrafricaine sera représentée à ce meeting par Kethura Ndoyetinzapa, grâce aux efforts de sa fédération.

Le 21e Championnat d’Afrique d’Athlétisme s’ouvre ce jour au Nigeria et les différentes délégations sont dans la ville hôte en dépit des difficultés de voyage vécu à  l’aéroport de Lagos faute de vol.

Pour cette compétition, la République Centrafricaine n’alignera qu’une seule athlète sur la ligne de départ. Il s’agit de Kethura Ndoyetinzapa en 100 m et 200 m. Selon Fridolin Wambobo le président de l’Association des Journalistes Sportifs Centrafricains, cette situation est relative à l’absence de financement de l’Etat et c’est sa Fédération qui a pris soin de son déplacement au Nigeria accompagné du 2e  vice-président de cette fédération. Mr Nguérédja participera au congrès ordinaire de la Confédération Africaine d’Athlétisme, car la « RCA occupe la 2e vice-présidence », a rapporté notre confrère Fridolin Wambombo.

Une déception pour les amoureux du sport centrafricain, surtout celle du sprinter Francky Mbotto qui rêvait d’une participation à ce meeting africain : « Dommage pour le jeune prodige Francky Mbotto qui atteint le minima et qui vient même de gagner les 800m de sa région de St Brilleux dans le Cote d’Azure en France », a déploré le président de l’Association des Journalistes Sportifs Centrafricains.

Le sport individuel souffre de financement contrairement au collectif :

Ce n’est pas la première fois que des athlètes (boxeurs, sprinters, judoka, …) sont privés de compétitions internationales pour absence de moyen de la part de l’Etat qui est le partenaire N°1 du sport centrafricain. Leurs homologues footballeurs et basketteurs sont pris en compte et participent régulièrement aux rencontres internationales au plan sous régional et africain sur financement du gouvernement.

Face à ce traitement, il est urgent de rappeler que la RCA pourrait rayonner aussi grâce au sport individuel à l’instar de la Chine qui n’a jamais remporté de titre de champion du monde en basket ou en foot. C’est en faveur des résultats de ses athlètes que ce pays (Chine) est respecté au plan sportif.

Plainte des délégations au Nigeria :

Des délégations africaines pour ce championnat étaient bloquées hier à l’aéroport de Lagos « faute de vol mais aussi d’interlocuteurs », a déploré la presse togolaise.  Il s’agit des délégations du Sénégal, du Mali, de la Côte d’ivoire, du Maroc et du Togo. Pourtant, « la ville d’Asaba a mis à la disposition de la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA) un stade entièrement rénové et va octroyer aux fédérations participantes une enveloppe de 2000 dollars américains, soit quelque 1,6 million de francs Cfa, pour faciliter le transport des athlètes », a rapporté des sources officielles.

22 épreuves sont retenues pour cette compétition, à la différence que les hommes feront le Décathlon tandis que les dames l’Heptathlon. De grands noms d’athlétisme sur le continent sont attendus à ce meeting. Plusieurs records pourraient être battus à ce grand rendez-vous de l’athlétisme africain.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.